Presse

extraits, articles et interviews

Le cinéma de Hugo Verlinde est constellé, buvant à même les étoiles. Astronome et Ouranotropiste, il décante un univers pulsant, vivant, à fleur de peau.

Gabriela Trujillo, Hugo Verlinde ou l’infini intime, livret de présentation du DVD COSMOGONIES

Plasticien adepte du cinéma transmué par les arts numériques, l’artiste nous invite à un voyage à travers l’espace-temps et les étoiles. Ses œuvres nous laissent entrevoir le mystère insondable de l’univers dans une explosion violente du cadre et des surfaces.


Bidhan Jacobs, Le tombeau d’Hugo Verlinde, Turbulences video

Ses installations et ses dispositifs sont conçus comme de véritables sculptures de lumière que l’on peut effleurer, caresser ou des oeuvres paysages à la manière d’Altaïr, cosmos aux frontières incertaines, à explorer.

Thierry Voisin, Hugo Verlinde le géomètre fou, Télérama

Depuis plus de trente ans et grâce aux courbes mathématiques, Hugo Verlinde crée des installations et des œuvres interactives. Issu du cinéma expérimental, il est reconnu en tant qu’artiste numérique et exposé partout dans le monde, de Shanghai à Londres en passant par Tokyo ou Séoul. 

Pauline Hohoadji, Actualités de la création numérique, CNC

A la fois activiste de la cause « ciné artistique » et créateur protéiforme, Hugo Verlinde développe une série d’activités qui en font une figure de proue du cinéma expérimental français.

Raphaël Bassan, Un cinéaste à la croisée des pratiques, Bref

Les futuristes, les vorticistes, Dada, Marcel Duchamp, Man ray, Antonin Artaud, les lettristes, les situationnistes, Maya Deren, Harry Smith, Fluxus, Stan Brakhage, William S. Burroughs, Jean-Jacques Lebel, Hugo Verlinde… Presque tous les mouvements collectifs et nombre de cinéastes solitaires ont revendiqué la déspécialisation des disciplines, l’hybridation des pratiques et le dépassement de l’art.


Nicole Brenez, Cinémas d’Avant-Garde, Cahiers du cinéma

S’il utilise d’autres supports que la pellicule, c’est pour mieux avancer dans sa voie, celle d’un cinéma lyrique épuré au maximum, capable de donner aux spectateurs tous les vertiges possibles des sens. 

Raphaël Bassan, Un cinéaste à la croisée des pratiques, Bref

Partant d’une méditation sur l’espace, avec une maîtrise de tous les outils techniques que nous offre le siècle, et mû par un idéal intemporel, Hugo Verlinde arpente la dimension immatérielle du désir qui fait vibrer le monde. Et si son œuvre nous captive, c’est parce qu’il rend l’univers, non pas lointain et normé, mais jaillissant, infiniment intime.


Gabriela Trujillo, Hugo Verlinde ou l’infini intime, livret de présentation du DVD COSMOGONIES

En tant qu’artiste numérique, cinéaste, mathématicien, astronome, Hugo Verlinde est d’abord un Romantique. Sa volonté de décloisonner les disciplines rejoint l’idéal de Novalis d’atteindre un art total. La rédaction de ses propres Fragments avait annoncé l’idée d’un langage universel de formes, de couleurs et de sonorités qui agrandissent la dimension intime de l’art, sa résonance intérieure. Cette étude des synesthésies, des correspondances entre les sensations, entre les arts, a pour quintessence un jeu de correspondances confrontant le macrocosme au microcosme dédalique du corps.

Gabriela Trujillo, Hugo Verlinde ou l’infini intime, livret de présentation du DVD COSMOGONIES

CNC
Actualités de la création numérique
par Pauline Hohoadji

Télérama
Hugo Verlinde, le géomètre fou
par Thierry Voisin

Senses of Cinema
Cinema and abstraction : From Bruno Corra to Hugo Verlinde
by Raphael Bassan

Turbulences vidéo
Le Tombeau d’Hugo Verlinde

par Bidhan Jacobs

Une encyclopédie du court-métrage français – L’Etna
par Nicole Brenez

Cahiers du cinéma

Cinémas d’avant-garde

par Nicole Brenez

Le Cinéma graphique
par Dominique Willoughby
Editions Textuel

Libération
Jeunes et expérimentaux

par Didier Perron


Livret du DVD Cosmogonies 

Hugo Verlinde ou l’infini intime

par Gabriela Trujillo

Zeuxis 

De l’abstraction

par Raphaël Bassan

Bref
L’Etna : la possibilité d’une éruption
 par Hugo Bélit

We demain
L’art génératif, enfant prodige du numérique
par Pierre Berger

Le Monde
Hugo Verlinde, laborantin en cinéma expérimental
par Thomas Sotinel

Histo.art
par Nicole Brenez et Bidhan Jacobs
Editions de la Sorbonne

ARTE France
Visite de l’Etna
par Hugo Bélit et Nicolas Schmerkin

Abécédaire pour une contre-culture
par Raphael Bassan
Editions Yellow Now